Présentation de l'association


Antenne bretonne du défunt site mauvaisgenres.com, libre de toute influence, Mauvais Genres - Rade de Brest est une association culturelle régie par la loi de 1901 et dont le siège social est fixé à Brest.

L'association a été créée en avril 2002 sur l’initiative enthousiaste d’une bande de copains passionnés de littérature populaire de genre (noir, polar, espionnage, fantastique, science-fiction, fantasy, bande dessinée).

Les objectifs de l'association sont :

Après trois années d’existence, Mauvais Genres - Rade de Brest compte déjà une cinquantaine d’adhérents, professionnels du livre ou non, grands lecteurs et amateurs de ces différents genres, hommes et femmes âgés de quinze à quatre-vingt-cinq ans, tous issus des différentes classes qui composent notre société. Avis aux amateurs !..

Les moyens mis en œuvre :

Les soirées de chroniques littéraires

Six soirées programmées entre octobre et juin, environ toutes les sept semaines, hors vacances scolaires, permettent d’assurer un suivi de la production éditoriale en matière de littératures de genre. Elles se déroulent dans les locaux du patronage laïque Guérin, dans le quartier de Saint-Martin, à Brest, et démarrent à dix-neuf heures. Entre deux soirées, le mercredi de chaque semaine, une permanence se tient au Baïkal Café (rue de Glasgow à Brest), entre 18h30 et 20h00 : les chroniqueurs ont ainsi tout le loisir de venir discuter autour d’un verre, le plaisir de se retrouver pour échanger, à chaud, les premières impressions ressenties à la lecture des livres qu’ils ramènent et choisir ceux qu’ils dévoreront la semaine suivante.

A l’ordre du jour de chacune de ces soirées, une trentaine de romans et bandes dessinées (un exemplaire unique pour chaque titre proposé) fournis en service de presse sont lus et analysés par les vingt-cinq membres du comité critique lors de débats passionnés au cours desquels, livre après livre, chacun est invité à apporter son appréciation critique personnelle, à la confronter amicalement et en toute simplicité à celle des autres.

L’unanimité n’est pas toujours acquise ; positives, réservées ou négatives, il arrive même que les appréciations émises divergent. Pas de censure, néanmoins : tous les avis sont recevables et bienvenus dès lors qu’ils sont motivés et étayés !

Pas question que les chroniqueurs se prennent pour des critiques professionnels et, si certains s’attachent plus précisément voire exclusivement à un genre précis, rien n’empêche ceux qui le souhaitent de musarder et d’aller découvrir les autres ! Chacun lit ce qu’il veut dans la sélection d’ouvrages proposés, il n’y a pas de lecture imposée. Ouverture d’esprit et curiosité sont indispensables. Liberté d’expression, liberté de ton, de parole, subjectivité des avis sont revendiqués et assumés... Cela dit, qu’il ait ou non aimé son livre, chacun a toujours à cœur de respecter les auteurs et le travail qu’ils ont fourni.

Ces soirées sont donc fort animées. Chaque participant doit pouvoir se sentir bien à l’aise, bien intégré dans le groupe et être assuré du respect des autres. Humour et bonne humeur sont donc bien souvent de la partie, mais ne troublent pas le sérieux des débats.

Les bulletins critiques

A l'issue de chaque soirée, les chroniques des différents membres de l'association portant sur les livres de la sélection sont publiées sur le présent site Internet. Signées, elles n'engagent que leur auteur, chacun étant libre d'étayer ses propres arguments dans une contre-critique s'il le souhaite.

Après plusieurs années où un bulletin critique était publié toutes les six semaines, la formule actuellement adoptée consiste à regrouper une fois par an l'ensemble de nos chroniques dans un fascicule au format A4, noir et blanc, couverture cartonnée.

Ce bulletin annuel comprend, outre les analyses critiques des romans et bandes dessinées, des compte-rendus de nos animations (bière littéraire, venue d’auteurs, soirée thématique...).

On y trouve également un dossier illustration consacré à l’artiste (dans une alternance voulue de professionnels confirmés de l’illustration et de jeunes auteurs) qui réalise les première et quatrième de couverture. S’y ajoutent, petit à petit, au fil des numéros, des gros plans sur des maisons d’édition, des auteurs, des thématiques particulières, des tribunes libres accordées aux auteurs qui souhaitent s’exprimer, des nouvelles, etc., qui en étoffent le contenu.

Ces bulletins s’adressent à toute personne et structure intéressées : lecteur, bibliothèque municipale, départementale, universitaire, comité d’entreprise... Les auteurs et les maisons d’édition qui nous font bénéficier de leur service de presse le reçoivent également. L’association prend intégralement à sa charge les frais d’impression de ces fascicules édités pour l’instant à quatre cents exemplaires, ce qui représente un coût important, jusqu’à présent entièrement couvert par le montant des adhésions. Pour les recevoir, il faut donc adhérer !

Les autres animations

En partenariat avec des structures municipales et des librairies, Mauvais Genres - Rade de Brest propose également des animations sur entrée libre et gratuite.

Les venues d’auteurs sont développées sous deux formules :

L’association organise également des soirées thématiques autour d’un sujet plus particulièrement traité dans une ou plusieurs des littératures de genre qu’elle a à cœur de promouvoir.


Quelques membres éminents