Emie (Nouveau Monde, tome 1)

Denis-Pierre FILIPPI, Gilles MEZZOMO

Glénat, 2010
coll. Grafica



Mai 1755, un navire s'échoue sur la côte d'Acadie. Les naufragés massacrent les autochtones qui, pourtant, les attendaient. Dès le lendemain, la bande s'enfuit devant les Anglais qui les pourchassent.

L'album est construit en deux temps : l'histoire présente et le retour dans le passé décrivant le voyage sur le bateau.

Ben, j'ai pas trop kiffé. Le thème n'a pas grand-chose d'orignal. Canoë Bay, sur la même époque, est d'une tout autre teneur. Le dessin de Nouveau Monde est fort peu détaillé et un poil mécanique. Les expressions et les visages manquent profondément de caractère et de détails. La colorisation, elle, est très froide. Si bien qu'on ne peut pas faire sienne cette histoire. Peut-être, cet album est-il destiné à un public plus ado ?

Marc Suquet

partager sur facebook :