Les cathédrales du vide

Henri LOEVENBRUCK

J'ai Lu, 2010
475 pages. 8 euros



Un manuscrit émergeant de la nuit des temps est capturé par une organisation internationale. L'ordre planétaire en est menacé. Ari Mackenzie, retraité des renseignements généraux, est mis à contribution pour démêler les fils de cette inquiétante affaire...

Après Le Rasoir d'Ockham, voici la suite des enquêtes de l'inspecteur Ari Mackenzie. Loevenbruck est un auteur aux multiples talents :  romans d'aventure et de fantasy, scénariste, musicien puisqu'il a tenu les orgues Hammond de plusieurs groupes de rock mais aussi chanteur.

Le livre est un mélange d'ésotérisme, d'histoire, de suspense et d'action. Le personnage de fonceur de Mackenzie est sympa et touchant, capable de pleurer devant un suicide. Les 50 dernières pages sont d'un rythme haletant. La menace de complot mondial et le secret bien entretenu font le reste. Bref, même si ce bouquin n'est pas un chef d'oeuvre, c'est du bon Loevenbruck.

Marc Suquet

partager sur facebook :