Gretchen (Zombillénium, T. 1)

Arthur DE PINS

Dupuis, 2010



Pour commencer, je doit avouer que j'ai attaqué la lecture de cet album à reculons. Cela est du au fait que je ne trouve pas vraiment drôle ni réussie l'aventure Péchés mignons de l'auteur. Du coup, retrouver son dessin dans une histoire de zombie et avec comme titre un prénom de Maîtresse dominatrice ? Bof. Je me lance donc en m'attendant a des histoires de zombie sexy en corset en mal d'aventures sexuelles.

Rien de tout cela. Des personnages, un décor original, quelques touches d'humour pas forcé et une vraie aventure qui s'annonce et s'installe doucement. Certes, les dessins restent dans le style Arthur de Pins mais sans que cela ne me gène plus que cela. La construction et l'enchaînement des cases se fait avec plaisir et les couleurs se posent plutôt bien.

Je suis curieux maintenant de découvrir la suite de Zombillénium. Qui sont vraiment ces tristes sires ? Qui est a la tête de ce parc et quel est son but ? Pourquoi les zombies se plaignent ils tout le temps et c'est quoi cette chorégraphie pourrie de Michael ?

Roland Drover

partager sur facebook :