Voix (Chronique des Rivages de l'ouest, T. 2)

Ursula LE GUIN

L'Atalante, 2010
coll. La Dentelle du Cygne



Voix est le deuxième volume de la trilogie Chronique des Rivages de l'Ouest. J'ai déjà parlé du premier ici.

Ce nouveau livre se passe à Ansul, une cité de culture, d'arts et de commerce, où la religion est omniprésente, des dieux étant associés à tous les lieux de la ville, qu'ils soient publics ou privés. Pour son malheur, Ansul la pacifique a été conquise par les Alds, une peuplade venue du désert dans un esprit de croisade. La religion des Alds professe la malfaisance de l'écrit et désigne Ansul comme le lieu où se trouve la source du Mal.

Le personnage au coeur du récit est Némar, une jeune orpheline, fille de la conquête (sa mère fut violée par un soldat ald). Némar a trouvé refuge dans la maison de l'Oracle où une pièce secrète sert à celer les livres à présents interdits à la fureur destructrice des Alds. La situation va évoluer avec l'arrivée d'Orrec, qui n'a plus rien de commun avec l'adolescent de Dons. Il est devenu un célèbre conteur itinérant, passant sa vie sur les routes avec sa compagne Gry à la recherche de nouvelles histoires et de nouveaux publics.

Récit sur la tolérance, la religion et la guerre, Voix est, comme le premier volume, un récit de passage. C'est aussi un très bon livre de fantasy pour qui veut n'en faire qu'une lecture au premier degré. J'ai beaucoup aimé ce bouquin, plus que le précédent car il y est beaucoup question des livres et un livre qui parle de livres est forcément bon.

Benoit Furet

partager sur facebook :