Dons (Chronique des Rivages de l'Ouest, T. 1)

Ursula LE GUIN

L'Atalante, 2010



Premier volume d'une trilogie, Dons nous raconte l'adolescence d'Orrec, héritier d'un clan de sorciers des Entre-Terres. C'est d'abord un récit initiatique qui nous est conté. L'aspect fantastique introduit par la magie, le don de la famille, n'est qu'un prétexte, une façon de mettre en scène ce qui est en premier lieu une histoire sur la transition entre l'enfant et l'homme. L'action se passe dans une région appelée les Entre-Terres qui semble relativement isolée du reste du monde. Là vivent les clans de sorciers, chaque famille possédant un don particulier. Les alliances, querelles, trahisons en tous genres vont bon train entre les différents clans toujours à l'affût d'un avantage sur leurs voisins. En dehors de la famille proche et "douée", le clan inclut toute une domesticité taillable et corvéable à merci, un vrai système féodal.

Orrec est l'héritier d'un clan au pouvoir terrifiant, celui de détruire d'un simple regard tout ce qui leur déplaît. Malheureusement, son don est erratique et il s'impose un bandeau sur les yeux pour ne pas l'utiliser à mauvais escient. Ce livre nous conte son adolescence, période déjà difficile parfois et dont les écueils sont exacerbés par sa situation dans le clan, son don et la manière dont il à choisi de s'en accommoder.

Un très bon livre d'Ursula Le Guin. La psychologie de ses personnages est comme toujours très bien rendue et, si l'histoire peut être abordée comme une simple fiction, une lecture plus psychologique est tout aussi intéressante.

Benoit Furet

partager sur facebook :