Oskar Kusch (Immergés, T. 2)

Nicolas JUNCKER, Greg SALSEDO

Treize étrange, 2010



Dix-neuf hommes coincés dans un sous marin, mais aussi dans la guerre, côté IIIe Reich.

Wouah, ça décoiffe, ce deuxième tome d'Immergés. En ouvrant l'album, ce qui percute en premier, c'est le dessin : sombre, glauque, borné de noir comme si le lecteur était coincé dans un minuscule volume, le sous-marin, des yeux globuleux, des bruits qui éclatent et qui obsèdent... Un dessin percutant, violent qui ne laissera pas indifférent.

Et puis le scénario : la dureté des hommes d'équipage entre eux, le mal au coeur qui oblige à vomir dans le sous-marin et que les autres te forceront à ravaler ! Bref, ça pue l'humain, ça pue le gerbi et le tout dans ce minuscule volume dont on ne peut s'échapper.

Quelques flash-back illustrent l'histoire passée de "grenouille", Oscar Kusch, le héros aux yeux globuleux et coincé lui aussi dans une famille bourgeoise qui affirme progressivement son attachement au national-socialisme.

Bref, une BD qui ne laissera pas indifférent. Moi, j'ai aimé.

Marc Suquet

partager sur facebook :