Sharon Tate ne verra pas Altamont

Marc VILLARD

Biro, 2010
Coll. Les sentiers du crime



"Under my thumb's the girl who once had me down
Under my thumb's the girl who once pushed me around''
(Under My Thumb, The Rolling Stones, 1966)

1969 : l'année où l'homme marche sur la lune, trois autres évènements vont défrayer la chronique.
Le 2 juillet, l'ex-Rolling Stones Brian Jones est découvert noyé dans la piscine de son manoir du Sussex, en Angleterre.
Le 9 août, l'actrice Sharon Tate, épouse du metteur en scène Roman Polanski, est assassinée à Los Angeles par des membres de la Famille, organisation criminelle dirigée par "le Nouveau Jésus", l'illuminé Charles Manson.
Le 5 décembre, les Rolling Stones donnent un concert gratuit à Altamont, non loin de San Francisco. Durant la chanson Under My Thumb, un jeune spectateur noir, Meredith Hunter, est poignardé par un membre des Hell's Angels, chargés du service d'ordre...

"Ces gens étaient défoncés à tout ce que vous pouvez imaginer : dope, alcool, piquouses. Ils planaient à des hauteurs où je ne suis jamais allé."
(Jan Vinson, pilote d'hélicoptère, chargé de transporter les Rolling Stones)

"Altamont a marqué la fin des swinging sixties. Le rêve était terminé."
(Bill Wyman, bassiste des Rolling Stones)

Les éditions Biro inaugurent une nouvelle collection, Les sentiers du crime. Elle a pour but de regrouper "des faits divers réels relatés sous forme de docu-fiction, respectant la véracité des événements." Chaque volume est agrémenté de photos ou d'illustrations.
A partir de trois événements, trois faits divers qui marquèrent l'année 1969, Marc Villard a composé cette novela qui constitue le premier volume de la série. Il a relié les trois faits divers et, autour d'eux, il a bâti une histoire et inventé des personnages fictifs qui viennent se mêler aux personnages réels. Son fil rouge est le personnage de Sheryl Gibson, adolescente quelque peu paumée. Elle se retrouve "impliquée" dans la tuerie de Sharon Tate et dans l'assassinat du jeune Meredith Hunter lors du concert d'Altamont.

L'auteur évoque ici la fin d'une époque. Terminé "Peace and Love" !

"La peur Altamont a succédé à l'extase de Woodstock." (p. 64)
"Où est passé l'amour ? la fraternité ?" (p. 75)

Cette novela sombre qui surfe sur la violence, le sexe, la drogue, la musique est une totale réussite. Et encore, je n'ai pas parlé de l'écriture, du style. Parler de l'écriture, du style de Marc Villard est quasiment un pléonasme ! Cette novela est du très grand Marc Villard ! Comme d'habitude ! (Pléonasme ?)

Roque Le Gall

partager sur facebook :