Copie parfaite

Andreas ESCHBACH

Pocket, 2010
180 pages. 12.50 euros



Un médecin cubain annonce qu'il a cloné un être humain, des années plus tôt. Cette proclamation va changer la vie d'un jeune allemand : Wolfgang Wedeberg. La presse prétend qu'il est le clone de son père. Wolfgang doit faire face aux rumeurs de son lycée, mais aussi à sa famille qui ne répond pas à toutes ses questions. Intrigué, il va mener l'enquête

Andreas Eschbach s'est fait connaître en France avec le roman Des milliards de tapis de cheveux. Ses livres ont souvent une prise directe avec les questions de société. Copie parfaite ne déroge pas à cette règle.

Wolfgang est un jeune homme de quinze ans. Depuis son plus jeune âge, il a joué du violoncelle. Son père est persuadé qu'il a du talent, qu'il montera un jour sur scène. Wolfgang en doute, mais subit de plus en plus la pression paternelle. Suite aux déclarations d'un médecin cubain, Wolfgang va essayer de savoir pourquoi son père insiste sur son talent de violoncelliste, pourquoi il lui interdit de sortir, pourquoi il s'énerve si on parle de certains sujets.

Ce livre est un savant mélange de polar et d'anticipation. Andreas Eschbach nous plonge dans une famille allemande. Les parents forcent leur progéniture à suivre une voie toute faite, sans lui demander son avis. Doit-on forcer son enfant à suivre un parcours défini, parce que c'est la tradition, ou qu'il a du talent ? La question du clonage est aussi présente tout au long du roman mais plutôt sous-jacente. Les interrogations sur le clonage sont posées intelligemment. L'auteur explique simplement les questions scientifiques. Son vocabulaire permet à tout personne de comprendre la manipulation génétique.

Ce roman jeunesse pose les bonnes questions quand, à l'adolescence, notre corps change. Qui sommes nous ? Que voulons nous devenir ? Andreas Eschbach manipule subtilement l'ambiance pour que celle-ci soit froide, que les sentiments parentaux n'existent apparemment pas. Par une écriture simple, il permet à tout le monde de le lire. Ce roman a été publié il y a quelques années en Allemagne, mais sa qualité d'écriture, et son actualité ne le font pas vieillir. A découvrir !

Temps de livres

partager sur facebook :