Fables amères

Christophe CHABOUTÉ

Vents d'Ouest, 2010



 Le résumé se trouve dans le titre de l'album. C'est l'illustration de petits moments tendres, tragiques, parfois drôles dans le vécu de ses personnages.

Chabouté reprend ici le principe qui a fait le succès amplement mérité de Quelques jours d'été.

Malheureusement, ce n'est pas aussi abouti. Peut-être que c'est parce qu'on connaît déjà certaines histoires ou qu'il n'y a pas assez de place et de pages pour rentrer dans les personnages ?

Il y a la qualité du dessin noir et blanc qui, elle, est toujours présente. A partir d'un petit cadrage ou d'une vue d'ensemble, l'auteur arrive toujours à faire passer une émotion ou un message.

Mention spéciale tout de même aux deux histoires où je trouve qu'il réussit à donner une vie et une âme au temps qui passe : "La poste" et "L'avion". Je ne sais si c'est parce qu'il fallait sortir un album ou pour respecter un délai, mais monsieur Chabouté mérite plus de temps et de pages pour s'exprimer.

 

Roland Drover

partager sur facebook :