Zoé - Sorcières - Pleine Lune - La bête

Christophe CHABOUTÉ

Vents d'Ouest, 2006
Réédition en un volume des quatre premiers albums noir et blanc de Chabouté



Les quatre premiers albums de Chabouté réunis en un recueil. Zoé dépeint une histoire noire dans un village. Après la mort de sa mère Mathilde, Zoé reprend sa maison. Elle va entrer dans l'histoire très noire du village, faite d'anciens SS et de pillages. Une histoire qui trouvera sa conclusion dans une ribambelle d'assassinats. Sorcières est une série de plusieurs nouvelles courtes sur ce thème. Dans Pleine lune, un parfait fonctionnaire de la CAF voit son destin changer dans un sens qu'il n'aurait pas souhaité. Enfin, La bête illustre des histoires de monstre dans un village.

Voilà un bon album fait d'histoires longues comme très courtes. On est en plein dans les sorcières : d'abord le dessin en N et B. Quelque chose proche de Comès. Quelque fois il y a un peu trop de proximité avec les personnages de celui-ci, notamment dans Silence. Mais tout ça met l'ambiance ! Et puis il y a les villages perdus en France, loin bien loin des autoroutes et où ne s''égare nul touriste. On est ainsi bien étonné de voir Zoé venir s'installer dans le village de sa mère. Les expressions des personnages sont souvent saisissantes.

La sorcellerie et le noir sont aussi présents dans les personnages aux figures angoissées, mais aussi les histoires sordides qui remontent à la guerre et lient pillage et complicité. Il y a aussi le mur du silence autour de ces histoires. Bref quelque fois c'est glauque, l'ambiance des villages. Une ambiance alourdie par les ombres autour des personnages mais aussi dans les villages.

Marc Suquet

partager sur facebook :