L'Invitation

JIM, Dominique MERMOUX

Vents d'Ouest, 2010



Raphaël et Helen dorment. Le téléphone sonne : ce n'est pas le boulot, mais Léo, qui est en rade avec sa vieille bagnole à plus d'une heure de route. Et Léo n'a aucune autre solution que son vieux pote Raphaël. Arrivé sur les lieux de la panne, Raphaël va découvrir les vraies raisons de cet appel téléphonique nocturne.

Voilà un sujet original. Pas d'aventures ni d'amour dans ce nouvel album, mais bien plutôt une question obsédante : mes amis sont-ils de vrais amis ? Aussi le piège, mis en place par Théo puis copié par Raphaël, est-il une superbe stratégie, montée pour répondre à cette angoissante question.

La psychologie des personnages est essentielle : de Léo, gonflé, cynique et moqueur à Raphaël pas franchement sûr de lui, parfois un peu innocent et en mal de vraie amitié. Le ton est touchant et humain. On est près ici du roman graphique : tout est dans le texte et les réflexions des personnages face à une situation inédite. Le texte est fait de paroles dites entre amis. Il est parfois un peu trop long, comme en milieu d'album, lors du piège d'amitié monté par Raphaël.  

L'histoire est divisée en six actes : du vrai théâtre. La fin est un joli moment d'humanité. Le dessin est plutôt bon avec des expressions bien nichées sur les visages des protagonistes de l'histoire.

L'album est finalement touchant car très personnel. Aussi le lecteur oublie-t-il rapidement les quelques longueurs pour se concentrer sur cette tranche de vie.

Marc Suquet

partager sur facebook :