Henri Désiré Landru

Christophe CHABOUTÉ

Vents d'Ouest, 2006



Landru, un nom qui évoque en nous le souvenir d'un assassin, accusé de 11 meurtres de femmes. Il usait de ses charmes pour attirer des femmes dans sa villa de Gambais, leur promettant le mariage avant de les dépouiller et de s'en débarrasser en les réduisant en cendres dans la cuisinière ! Au moment de son procès, les preuves sont accablantes.

Cela pourrait presque manquer d'originalité ! Mais Chabouté nous raconte une version totalement inattendue de l'affaire : et si Landru ne tenait que le second rôle ? Escroc mais pas meurtrier ? L'auteur met alors en évidence le contexte des événements, notamment la première guerre mondiale et ses ravages. Au front, un homme est défiguré par un obus, et tous les moyens seront bons pour se reconstruire... Il décide de se servir de Landru pour arriver à ses fins.

Chantage, menaces, exécutions et complot alimentent l'intrigue dans un rythme effréné. Le dessin en noir et blanc concorde parfaitement avec l'ambiance. La villa de Gambais devient un véritable personnage, effrayant. On découvre alors un Landru presque sensible, très inquiet pour ses proches, aux mains des criminels et des politiques... Et on commence à y croire !!! Car après tout, Landru a toujours nié les meurtres dont on l'accusait...

Une BD surprenante donc, qui se lit d'une traite, et qui permet de se plonger dans l'atmosphère du début du siècle.

Mona Abautret

partager sur facebook :