Dans les limbes

Jack O'CONNELL

Rivages, 2009
354 pages. 22 euros



"En une seule nuit, j'ai tout perdu. Je vis dans un cauchemar depuis un an." (page 345)

"Cette ville était un cirque et la Clinique commençait à ressembler à une baraque de monstres." (page 212)

"Il est vain de tenter de résumer les intrigues des romans de Jack O'Connell tant les trames se croisent et se heurtent." (Dictionnaire des littératures policières. Claude Mesplede)

Sweeney, pharmacien à Cleveland, décide de quitter cette ville pour s'établir à Quinsigamond. Quinsigamond où se trouve la célèbre clinique du Docteur Peck, neurologue aux méthodes révolutionnaires et qui a déjà "ressuscité" deux de ses patients. Danny, six ans, le fils de Sweeney, est plongé dans le coma depuis un an. Son épouse s'est suicidée. Sweeney a été engagé à la pharmacie de la clinique où a été hospitalisé Danny et où il va également habiter. Ce père désespéré, qui porte en lui la culpabilité et le chagrin, au bord de la rupture, espère que le Docteur Peck pourra "ressusciter" le petit Danny.

Tous les gens que Sweeney sera amené à croiser à Quinsigamond, médecins, infirmières, gardiens, bikers ... auront un mobile caché qui pourra mettre Danny en danger.

Ceci constitue la première histoire ...

Car il y en a une deuxième !

Cette deuxième histoire est extraite de LIMBO COMICS, l'illustré préféré de Danny avant son accident. LIMBO COMICS raconte l'histoire de monstres de cirque qui fuient leur persécuteur, un docteur dément.

Les deux histoires vont finir par se rejoindre et se télescoper.

"Tout le monde n'est pas destiné à être normal. Toutes les histoires ne se terminent pas bien." (page 323)

Dans les limbes constitue le cinquième roman de Jack O'Connell. J'en avais déjà lu deux : Porno PalaceEt le verbe s'est fait chair. J'avais même écrit une chronique à propos de Porno Palace. Avec difficulté, je m'en souviens encore. J'avais beaucoup aimé ces deux romans mais Jack O'Connell est, disons, un écrivain complexe et parler de son univers n'est chose aisée.

Comme dans les romans précédents, l'auteur situe l'intrigue à Quinsigamond, ville imaginaire, "ville post-industrielle, crépusculaire, cannibale, vouée aux crimes en tous genres, une sorte d'enfer terrestre," sinistre reflet d'une certaine Amérique.

Selon son habitude, Jack O'Connell se réfère au grand Jim Thompson pour qui il n'y avait qu'une seule véritable intrigue : "Rien n'est conforme aux apparences." (Préface, page 12)

L'auteur s'interroge : "Pourquoi avais-je laissé ma petite histoire de suspense se métamorphoser en ce monstre hybride, mi-fable noire, mi-bizarrerie néogothique ?" (Préface, page 15)

Il nous interroge également, nous les lecteurs :

Que ferions-nous si notre enfant était perdu entre notre monde et "l'autre monde" et si, nous souhaitions "son retour" ? Si un neurologue fou et un mystérieux inconnu prétendaient avoir la solution, auquel des deux ferions-nous confiance ? Serions-nous prêts à tout risquer ? Serions prêts à entrer dans "le monde de LIMBO ?"

LIMBO, mot anglais signifiant LIMBES. La métaphore semble évidente. (Etat comateux de Danny, entre autres choses).

Dans les Limbes est un roman foisonnant, érudit, troublant, violant, déroutant, gothique, baroque, lyrique, hypnotique, onirique, à l'intrigue admirablement maîtrisée, aux personnages décalés, à l'écriture flamboyante. Un thriller totalement original, déjanté et inclassable. Mais laissons parler l'auteur :

"... ceci est un livre sur le deuil, le chagrin et la rage. Sur le coma, les revues de BD et les produits pharmaceutiques. Sur les bikers psychotiques, les neurologues fous et les monstres de cirque itinérants. Mais au bout du compte - et plus pertinemment, je crois - , c'est un livre sur la moralité complexe de l'écriture elle-même, de la fabrication d'un récit, d'une histoire. Sur ce que ce processus fait à l'écrivain. Ce qu'il fait à son entourage. Ce qu'il a le potentiel de faire au lecteur, et pour lui." (Préface, page 20)

Deux derniers arguments pour vous convaincre de lire ce roman d'un grand auteur :

Le plus ardent défenseur de Jack O'Connell, aux Etats-Unis, depuis de nombreuses années, n'est autre que James Ellroy.

Ce roman est vivement recommandé par la FNAC - Les Halles - Paris :

"Pour rentrer dans ce roman, il faudra laisser votre rationalité de côté. Préparez-vous à voyager dans un monde onirique, poétique et cruel à la fois. Laissez-vous guider par l'auteur : le voyage risque d'être surprenant."

Roque Le Gall

partager sur facebook :