Balade balade

KOKOR

Vents d'Ouest, 2010
117 pages. 12 euros



Le monde se passionne, un nouveau feuilleton radiophonique vient d'apparaître sur les ondes et ravit toutes les oreilles. Avis à la population : la Terre, notre bon vieux caillou à nous, a été mise en vente et un acheteur se présente. Il veut faire le tour de sa -peut-être- future acquisition, ce qui est bien compréhensible. Il veut par contre prendre son temps et se promène avec son agent immobilier en chef ... à cheval ! Leurs aventures sont contées au jour le jour, poétiques, dramatiques, mirifiques etc, tic tic. Pendant ce temps, un vieux garagiste livre des véhicules à son ami auteur...

Le mélange est curieux entre récit imaginaire et récit-récit. Le feuilleton-dans-le-livre, genre mise en abîme de l'imaginaire, il faut maîtriser et avoir un scénario en béton pour que ça ait un intérêt. Or là je ne dirais pas que c'est raté mais presque. Le dessin, en noir et blanc, est sympa sans plus. L'histoire au départ vaguement intéressante, sans plus itou. A la fin, où on nous dévoile la petite pirouette qui permet au réel et au virtuel de se connecter dans la trame scénaristique, on se perd un peu dans une situation plutôt brouillonne et il faut le dire, pas passionnante. C'est en définitive un demi-échec que je n'irai personnellement pas recommander.

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :