Balade balade

KOKOR

Vents d'Ouest, 2010
117 pages. 12 euros



La terre a été mise en vente. Le premier des acheteurs souhaite faire le tour du propriétaire... mais pas en hélico, à cheval ! L'agent immobilier, gorille et grand reporter Sullivan Vilette va accompagner son acheteur.

Balade balade a été publié une première fois en 2003 par Vents d'Ouest.

C'est certain, l'idée de départ est très barrée : avant de signer, l'acheteur vient se rendre compte de la valeur et l'état de son achat. Le scénario comporte bien sur un deuxième niveau : la raison d'être de cette balade... : elle n'est qu'un prétexte à un jeu radiophonique qui a un succès populaire fou !

C'est donc un scénario charmant, avec des personnages tout aussi charmants : Sullivan Vilette a tout du grand ado un peu perdu, un poil de Grand Duduche, mâtiné de l'explorateur armé d'un filet à papillons et perdu en pleine jungle, le tout avec un coté british et sophistiqué. Armé de son acte de vente qui précise les caractéristiques de chaque parcelle, il parcourt le monde ! Bref, le type même de la faune précieuse de salon plutôt que du héros caracolant sur un cheval pour la visite du monde.

Pour autant, tous les persos ou les scènes de cet album ne sont pas aussi légers : d'Henri le garagiste à la scène de violence dans le bar, le lourd a également sa place dans ce travail.

Le dessin est N et B, assez anguleux et avec des "gueules" et notamment la gueule d'angelot de Sullivan Vilette : lé tout à fait aérien cet agent immobilier là : un comme on en aimerait.

Bref, une idée de départ très originale et sympa pour un album plutôt agréable.

Marc Suquet

partager sur facebook :