Je suis ta nuit

Loïc LE BORGNE

Intervista, 2008
365 pages. 14 euros



Pierre se souviendra longtemps de l'été de ses 11 ans, il y perdra son enfance, ses amis, ses certitudes. Maintenant qu'adulte le malheur s'invite encore dans sa vie il revient sur ce terrible été.

Un King à la sauce bretonne moi je n'ai rien contre, on pense à stand by me, ça bien sûr mais Loïc Le Borgne prend le temps d'ancrer son récit dans un village breton plan plan, et dans une époque qui rappellera de doux souvenirs à ceux qui étaient minots dans les années 80, qui se castagnaient à coups de fulguropoings et qui chantaient "voici venu le temps de l'île aux enfants" enfin pas moi, je n'étais même pas née ! (si c'est vrai !)

Dire qu'il y a là de quoi traumatiser la jeunesse, vous badinez, à l'heure ou les bambins jouent à GTA à 8 ans, je gage qu'il leur en faut tout de même plus à ces salopiots, je vous rappelle pour mémoire que dans la version originelle de Cendrillon les méchantes soeurs s'amputent réellement pour rentrer dans la pantoufle, que le petit chaperon se fait carrément dévorer par le loup que l'ogre bouffe toutes ses filles en lieu et place du petit poucet et de ses frangins !

A déconseiller aux plus sensibles à la rigueur, les autres foncez !

Gaëlle

partager sur facebook :