La petite fille bois caïman: Tome 2

François BOURGEON

12 bis, 2010
70 pages. 15 euros



Sa famille décimée, Zabo Murrait quitte la Nouvelle Orléans pour se réfugier en Louisiane. Isa, sa grand mère, va lui raconter sa propre jeunesse : l'existence de sa fille qu'elle fait passer pour l'enfant de son frère, sa vie dans la même maison que Jean Murrait un vieil homme riche, agréable et instruit et sa rencontre avec Jean.

J'avais trouvé le 1er tome de ce diptyque peu convaincant. Celui ci l'est beaucoup plus. Il bénéficie du cadre exposé dans le premier volume et est donc libéré du poids d'un contexte à présenter au lecteur. Il y a plus de rythme ici que dans le premier tome.

On pourrait penser que les dessins manquent de finition. Le visage de grand mère présenté p. 11, comme le visage malicieux de grand père de la p. 21 infirment cette idée. J'ai aussi aimé des visages qui, malgré une grande sobriété dans les traits, expriment parfaitement une expression comme ceux de Zabo en p. 10 ou 11, par exemple.

Voici donc la fin des passagers du Vents. Une série que l'on a connu en embarquant à bord du Triomphant, un navire français de 74 canons, tout en tournant les pages de La fille sous la dunette. C'est avec un zeste de tristesse que l'on referme le dernier tome de cette fresque de presque 25 ans. Ça n'est pas anodin quand on se souvient des délicieux moments de lecture que l'on a pu passer avec Les passagers du vent. Débutée en 1979, la saga d'Isa a été une vraie révélation pour de nombreux lecteurs éblouis. Voilà donc l'occasion de vous remercier, Mr Bourgeon, d'une histoire dont je me suis régalé. Respect !

On trouvera ici, le site officiel de la série.

Marc Suquet

partager sur facebook :