L'été tous les chats s'ennuient

Philippe GEORGET

Jigal, 2009
340 pages



A Perpignan, Gilles Sebag et son comparse Molina, vieux couple de flics routiniers.
Il ne fait pas bon vivre dans la région pour de belles jeunes filles blondes à l'accent slave : l'une est sauvagement assassinée, l'autre disparaît et la troisième est agressée. Sebag n'a d'autre choix que de se pencher sur cette affaire, alors que sa vie privée est perturbée et l'été assommant de chaleur ...


J'ai beaucoup aimé ce livre. L'auteur montre une écriture souple et déliée. Il met en place une intrigue qui ne s'essouffle jamais. Beaucoup de fraîcheur dans l'expression des sentiments, à travers le regard de cet homme profondément humain et soumis à de rudes épreuves bien malgré lui.

Et de la fraîcheur il en fallait quand il fait 27 degrés au bord de la piscine, à minuit, du coté de Perpignan !

Isabelle Ollivier-Queau

partager sur facebook :