Mayotte-Nantes : un aller simple pour Nadjati

Laurence LAVRAND

Harmattan, 2009
146 pages. 14 euros



Saint Flagrand, petite commune de Loire Atlantique. Margaux et sa maman qui rentrent de Mayotte, viennent de s'y installer.
Dans ce petit village, un peu loin de tout et surtout de ses amis, Margaux s'ennuie ferme. Comme tout ado qui se respecte, elle est incomprise par sa mère qui en plus lui cache la vérité sur son père.
Décidée, coute que coute à tout savoir quand même, Margaux va mener son enquête à partir du seul indice en sa possession : un nom "Daniel".
Tout va se précipiter le jour où Nadjati sa grande amie Comorienne va arriver sans prévenir. Elle fuit son oncle "maltraitant". A partir de ce jour, dans ce petit village, de "drôles de choses" vont se dérouler et même une tentative d'assassinat !
C'est dans ce climat trépidant que la vérité éclatera.

Que de sujets abordés dans ce petit livre de 145 pages!
En premier, l'adolescence. L'auteur doit en côtoyer beaucoup pour nous décrire cette période avec autant d'humour.
En second, l'immigration avec son lot de difficultés, de pauvreté, de malheurs et de racisme (bien que le couple de pharmaciens soit un tantinet caricatural).
En troisième, la recherche de son identité, de son histoire, avec ses espérances, ses désillusions et ses "happy end".
Enfin, l'amitié, l'amour, la jeunesse, l'espoir et l'Amour et ma foi on ne s'en lasse pas. D'autant moins que le style adopté par l'auteur est très agréable à lire, fluide rapide, moderne.
Bien sûr pour nous adultes cartésiens, adeptes des enquêtes compliquées et glauques, les ficelles exploitées ici nous paraitrons quelques peu faciles. Mais gageons que la cible visée (les 9-12ans) de ce charmant roman fera plus que s'y retrouver !

Annecat

partager sur facebook :