0666

Bernard LEONETTI

Barbu, 2009
184 pages. 10 euros



Un petit polar (moins de 200 pages) qui met en scène Marcel Dupin, un détective privé raté embauché par la femme d'un capitaine d'industrie pour retrouver sa fille disparue.
Marcel n'a de détective que le nom et à son actif qu'une affaire (résolue en fait par son neveu). C'est un homme qui vit dans la littérature de genre, se jouant des scénarii de roman policier sans avoir la moindre capacité à les incarner. En sus de ses carences professionnelles, Marcel est aussi un béotien en ce qui concerne la technologie et dans cette affaire, il aura de nouveau besoin des compétences en informatique de son neveu.
Car la disparition dont il est question s'avère très liée à un mystérieux univers virtuel développé par le père de la jeune fille disparue.

Le personnage principal, ce doux rêveur qui n'aborde la réalité qu'à travers le prisme fantasmé de la littérature policière est vite irritant (mais je crois que c'est voulu par l'auteur). L'intrigue est minimaliste et se rattache à une théorie du complot assez peu originale, quant aux péripéties du récit, elles ont déjà été exploitées dans d'autres support du genre (livres ou films).
La conclusion tranche d'autant plus par sa drôlerie grinçante et ce qui n'était qu'un mauvais polar devient une fable cynique et amorale de la meilleure sorte.

Benoit Furet

partager sur facebook :