Ultime pandémie

Marc LERÉAH

Orbestier, 2009
188 pages, 12 euros



En Afghanistan, Al Qaïda inocule des virus dangereux à des cochons dans l'objectif de contaminer les populations d'infidèles. Un scientifique britannique leur prête main forte.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Marc Lereah tombe à pic. La grippe A/H1N1, il n'y a guère d'autres sujets sur les radios et télés nationales. A l'origine, l'auteur avait eu l'idée de ce scénario catastrophe avec la grippe aviaire. Il avoue donc qu'il ne lui a fallu que quelques changements pour se mettre au goût du jour.

A 57 ans, Marc Leréah est un habitué des livres liés à l'actualité : en 2004, il livrait Guantanamo, opération portes ouvertes et cette année, Magouilleurs sans frontières qui décrit l'histoire de journalistes organisant leur propre enlèvement en pleine guerre d'Irak. Marc Leréah est lui même un voyageur, tenté dès 17 ans par le désert d'Israël. Il avoue également avoir roulé sa bosse dans les métiers qu'il a exercés : de kibbouzim à fabricant de gants de toilette.

Le scénario de ce livre est intéressant et ses développements prenants. On découvre avec inquiétude l'imagination des terroristes. Une imagination qui ne semble pas sans fondements quand on se souvient du botulisme ou de l'anthrax. Un plan existe en France pour ce type de terrorisme. Le lecteur se laisse donc prendre dans cette guerre technologique livrée à partir de l'Afghanistan.

Il manque pourtant dans ce livre un zeste de pêche : des scènes de suspense qui donneraient un rythme plus soutenu à ce bouquin. Le ton est presque un peu lent et le lecteur que je suis, aurait bien aimé, de temps en temps, avoir une petite scène d'action : on en trouve quelques unes à la fin mais un peu tardivement. Le livre est une course contre la montre, on aurait pu y sentir un peu plus de rythme. Le style est essentiellement descriptif et manque de dialogues qui aideraient à sortir du coté un peu "compte rendu" de ce travail.

Il en reste tout de même un bon petit bouquin que j'ai lu avec plaisir, placé au coeur de l'actualité et qui donne envie de découvrir les autres livres du même auteur.

Et puis, et puis, j'ai découvert que Marc Leréah était un fan de 1984, mon livre fétiche !

Une petite interview de l'auteur sur le web pour finir.

Marc Suquet

partager sur facebook :