Rollback

Robert J. SAWYER

Robert Laffont, 2009
384 pages. 20 euros



Alors là, pas d'accord du tout ! pour moi le livre est empêtré par les contradictions morales dans lesquelles se débat Don avec son corps de 25 ans marié à une femme de 87, tendrement chérie certes, mais bon maintenant qu'il est redevenu gaillard ! D'ailleurs il se débat tellement qu'il couche le premier soir avec la première jeunette qu'il rencontre, même s'il a vaillament tenté d'honorer la vieille (moment que j'ai trouvé particulièrement glauque).

L'histoire avec les ET nous laisse sur notre faim puisqu'on en saura finalement assez peu sinon qu'ils ont aussi de hautes aspirations morales, tant qu'on se surprend à regretter ces vieux saligauds de Klingons.

Quant au "repositionnement" puisque c'est ainsi que se traduit "Rollback" il n'est jamais clairement dit qu'il est en fait question d'immortalité, mais à mon sens un homme qui, avant de ressentir les premiers signes de l'âge, se repositionne sur ses 25 ans cela indéfiniment en se débarrassant éventuellement de ses imperfections ou maladie n'en est tout de même pas très loin.

Avec un coût estimé à plusieurs millions de dollars l'affaire, autant dire que ce n'est pas vraiment pour nous les fauchés.

Même si la fin du livre nous évoque un futur radieux débarrassé de la sénescence et de la mort - du moins pour les plus fortunés, les plus méritants - ça me laisse comment dire, comme un mauvais goût dans la bouche et un questionnement : quid des problèmes de surpopulation, de nourriture pour tous ces vieux-jeunes riches ? on se doute qu'il va bien falloir que certains meurent, donc sans doute ceux qui ne pourront pas se repositionner, salauds de pauvres va !

Gaëlle

partager sur facebook :