Le landais volant

Nicolas DUMONTHEUIL

Futuropolis, 2009
Tome 1: conversation avec un margouillat
71 pages. 15 euros



Soient les aventures d'un noble désargenté, gascon, aventurier et sentimental. Le baron Jean-Dextre Pandar de Cadillac est originaire comme son nom l'indique de la bourgade de Cadillac sur Garonne. Il se rend en Afrique goûter au soleil sec et à la moiteur sonore des nuits de brousse. Jeunes beautés envoûtantes, fous caprins sanguinaires, vodounô camoiseurs de yovo égaré, tous les mystères capricieux et rigolards du continent triangulaire se mêlent aux pas du voyageur qui traverse le Mali, se pose au Burkina Faso le temps d'une nuit de saoûlerie mystique. Qu'est-ce qui participe du rêve, du cauchemar ? Les péripéties de Jean-Jean poursuivi par sa grand-mère décédée depuis deux mois sont-elles dûes au sodabi, cet alcool frelaté qui monte trop vite à la tête des toubabs, ou bien aux pouvoirs maléfiques des prêtres-sorciers qui se rient des petits blancs imbus d'eux-mêmes et de leur supériorité auto-proclamée ? Jusqu'au jour où au sortir de la douche le baron s'aperçoit d'une entorse flagrante à son intégrité...

Nicolas Dumontheuil rit de son héros et avec son héros, et on l'accompagne volontiers. Servie par un dessin proche du Tronchet du peuple des endormis, à demi enfantin et malicieux, honorée par des couleurs de terre brûlée, l'histoire est burlesque et jubilatoire, truculente et poétique. Le baron est attachant, bourré de défauts et de qualités, attendrissant de par le décalage de son esprit chevaleresque appliqué à ses relations humaines avec l'homo africanus. Surtout avec les femmes qui croisent sa route... Tartarin de Tarascon n'a pas son fleuret à Bamako, mais il a son sac à dos et son sens de la répartie. Et que dire alors de la grand-mère qui vient taquiner tendrement son vaurien de petit-fils en lui demandant régulièrement de lui tenir un conil (un lapin comprendra-t-on) pour qu'elle l'égorge tranquillement? On en redemande, vivement la suite !

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :