Le landais volant

Nicolas DUMONTHEUIL

Futuropolis, 2009
Tome 1: conversation avec un margouillat
71 pages. 15 euros



Le baron, Jean-Dextre Pandar, gascon de Cadillac, sillonne l'Afrique de l'ouest depuis deux mois. Il parcourt le Mali, le Burkina Fasso et le Bénin, observant et absorbant l'Afrique.

Le baron, c'est un personnage ! Un noble qui décoiffe, branché limousine et qui surfe sur le mascaret de Cadillac ou se retrouve écrasé sous les piliers d'une mêlée de rugby. Bref, pas guindé le sang bleu. Le v'la parti pour l'Afrique, pétri de bonnes intentions et souhaitant surtout ne pas être taxé de colon : il ne distribue pas son argent pour éviter de pourrir l'authenticité des africains. Lourde tâche !

Le personnage est croquignol, très Tartarin. Le représentant de l'humanisme gascon s'exprime dans la sophistication, ne souffrant "point que l'on morigénât le chauffeur". L'humour est distingué, so british. Il y a de jolies trouvailles : ainsi le Bounty  est, l'africain noir dehors et blanc dedans. Les textes, placés au dessus des dessins, sont ciselés. Humour et ironie sont l'écume du doute, se dit J. Dextre de Cadillac, fier de ses qualités, sans tomber dans la fatuité. Parfois un peu trop et leur longueur, passé le premier moment d'étonnement, casse un peu le rythme de cette histoire.

L'aspect initiatique de l'Afrique est présent : on apprend ainsi que les femmes claquent des mains en pilant le mil afin d'éviter que ces mains ne s'échauffent.

Le dessin est chaleureux, tout en rouge et orange. Le baron a un vrai "look", petit, grassouillet et portant une queue de cheval.
C'est drôle et original. Les premières pages intriguent, amusent et intéressent sans conteste le lecteur. Le personnage principal est truculent : un vrai cas, représentatif de la superbe de Cyrano, son nez étant probablement un clin d'oeil à son illustre compatriote. J'avoue que pour moi, cet humour ne m'a pas tenu passionné durant les 72 pages de l'album, mais j'apprécie tout de même l'originalité de ce travail.

Marc Suquet

partager sur facebook :