Megan

Xavier DORISON, Fabien NURY, Christian ROSSI

Dargaud, 2009
W.E.S.T tome 5
13 euros



Je ne reviendrai pas sur le scénario, résumé de façon magistrale par dame Annkat dans la chronique précédente. Ce cinquième tome est à l'instar du reste de la série le premier d'un diptyque qui renoue pour cette fois avec le premier  "jus" des auteurs. Les aventures du Weird Enforcement Special Team à Cuba étaient plus ancrées dans le contexte historico-politique que le fantastique. Là on revient sur le territoire états-unien et par là-même on rentre dans cette réalité étrange que les trois compères avaient si bien réussie lors de leur premier double album.
Les dessins sont encore un régal, les couleurs itou. Les péripéties sont menées avec un beau sens du rythme et on est captivé par ce vieux mais efficace dilemne cornélien qui tourmente Morton Chapel à propos de sa fille. On frémit de dégoût et d'angoisse à propos de l'affreux grand-père chez lequel on pressent une responsabilité et de sombres desseins envers la pauvre Megan et le redoutable Seth. En bref un très bon album.
On y voit aussi un moteur un peu subtil de la possession que les femmes de la famille Verhagen subissent de la part du démon; chez Madeleine, la mère de Megan, Seth génère un don de guérison surnaturel qui permet à la jeune femme d'aider amis, esclaves et nécessiteux en tous genres.Au prix de sa santé mentale et certainement du salut de son âme.Ce qui n'est pas sans rappeler les écrits de la romancière Anne Rice sur les sorcières de la famille Mayfair et de leurs pouvoirs qui résultent de la cohabitation pendant plusieurs siècles avec un démon (Lasher) qui s'incarne successivement dans chaque nouvelle génération de fille qui vient au monde. C'est une excellente référence qui ne nuit pas et on est impatient de savoir si les partenaires de Morton vont accomplir leur mission ou bien retourner leur veste pour venir en aide à leur ancien chef de meute. On ne peut que se réjouir d'ailleurs du retour sur les rangs de l'énigmatique Angel, le chaman catholique exorciste, tant il apporte un souffle mystique par sa seule présence dans les pages de l'histoire. La suite, vite!

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :