Petit bréviaire du braqueur

Christopher BROOKMYRE

L'Aube, 2004



Angélique de Xavia est inspectrice de police à Glasgow. Elle vient de terminer une affaire qui lui a laissé un goût amer. Car malgré la réussite de l'opération (je tiens à préciser que je n'ai pas lu le précédent ouvrage) elle se sent abandonnée par sa hiérarchie et ses collègues de travail. Alors, quel n'est pas son étonnement lorsque son chef fait appel à ses services lors d'un cambriolage avec prise d'otages... Et quelle prise d'otages ! Voilà une équipe de clowns qui, après avoir distrait la foule et le service de sécurité devant la banque, pénètre dans celle-ci et prend en otages le personnel, ainsi que quelques clients. Mais nos détrousseurs sont des gentlemen. Ils vont libérer tout d'abord les personnes âgées, ainsi que toute personne malade, ce qui n'est pas courant pour des malfaiteurs. Notre Angélique va pénétrer dans la banque pour se retrouver à son tour prisonnière du commando et de son chef Zal, personnage qui va très vite gagner la sympathie de notre inspectrice.

Génial ! ! tout d'abord les deux, trois premières pages, le sujet est la fellation. L'auteur nous écrit sa théorie sur ce sujet déroutant ! Ensuite, une scène de tuerie du côté du Sud californien. On est donc un peu perdu. Puis l'histoire nous amène du côté de Glasgow avec cette inspectrice qui a pas mal d'états d'âme depuis sa précédente mission. Et enfin, le début du cambriolage. Histoire un peu déroutante donc, mais pas de problème : l'auteur a su nous ferrer et impossible de lâcher. Il faudra aller jusqu'au bout pour connaître le dénouement. Un vrai puzzle ! Sans compter toutes les anecdotes sur Glasgow, le mode de vie des Ecossais, en particulier la rivalité entre les Rangers et le Celtic. Savoureux ! En résumé, du bon, du très bon.

Jean Goasdoué

partager sur facebook :