Une brève histoire du roman noir

Jean-Bernard POUY

L'oeil neuf, 2009
130 pages. 14 euros



Il y avait eu les chroniques de Jean-Patrick Manchette, parues chez rivages en octobre 2003. On y avait découvert (pour les plus jeunes, dont moi-même) que le regretté père du polar néo-réaliste français était un fin connaisseur de la littérature policière, guide et amateur éclairé des grands de ce genre "populaire". Ses chroniques étaient un régal d'humour et de légèreté, donnaient envie de se jeter fiévreusement chez son libraire préféré pour combler toutes les immenses lacunes dont on se sentait affublé au sortir de l'ouvrage. Aujourd'hui JPM n'est plus mais ses enfants spirituels sont là , au premier rang desquels on trouve entre autres J.B. Pouy.<br><br>Ce dernier livre humblement sa propre liturgie polardesque dans sa brève histoire du roman noir. Elle ne se prétend aucunement exhaustive , est de l'avis même de son auteur un reflet très personnel de ses goûts et interprétations. Néanmoins on ne peut que saluer, en tant qu'amateur soi-même, ces lettres de noblesse attribuées par un auteur de référence à un genre qu'on défend ardemment contre le dédain dont l'affuble régulièrement les pédants de ce monde. Puisqu'il est toujours des fâcheux pour discuter l'existence de maints chefs d'oeuvres au sein de la noire, il est bon que JBP rappelle que beaucoup d'auteurs de blanche se sont frottés aux codes subtils du polar mais que peu en sont sortis victorieux (chapitre VII : les intellos). Mais passons. Cette brève histoire vaut aussi par d'autres aspects. On apprécie dans cet essai sa brièveté (justement) et son découpage vif et concis. Les exemples choisis par l'auteur pour illustrer son propos sont démonstratifs et convaincants, courts et bien choisis. On sent à le lire que lui aussi sait rendre hommage aux pères spirituels du polar, encore de ce monde ou bien passés à la postérité. Enfin pour les néophytes ou bien les afficionados, s'il vous faut un petit guide d'élaboration de la bonne bibliothèque du polardeux pourquoi ne pas glisser cette brève histoire du roman noir dans votre panier ? Vous serez sûrs de ne pas oublier grand'chose en sortant de votre biscuiterie favorite.

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :