Trames

Iain M. BANKS

Robert Laffont, 2009
600 pages. 23 euros



Dernier volet en date du cycle de la Culture, cette entité d'origine humaine qui tient un rôle de premier plan dans la société galactique, Trames est une oeuvre aux multiples facettes, comme les multiples couches de Sursamen, le monde gigogne au coeur du récit.
Deux des niveaux de ce monde sont occupés par des des sociétés humaines de type médiéval qui se livrent à une guerre de territoire sous le regard (et avec parfois un coup de pouce) des races extra-humaines plus évoluées en charge de Sursamen. Car les enjeux de ce conflit sont plus importants que ne peuvent le supposer les protagonistes : au coeur du neuvième niveau se trouvent les vestiges d'une cité érigée par une race à présent disparue et qui sait quels trésors et qules dangers peuvent receler ces ruines ?

Complots, trahisons, voyages initiatiques, le récit est foisonnant sans pour autant être fouilli et la qualité est au rendez-vous comme toujours avec Banks. Cerise sur le gâteau, l'éditeur nous fait profiter d'un article de l'auteur sur sa création, qui permet de rentrer encore plus dans l'oeuvre et éclaire d'un nouveau jour les précédents opus du cycle.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, chaque volume peut être lu séparément et l'ordre de lecture n'a pas à respecter celui de publication, vous n'avez donc aucune excuse. Pour ceux qui connaissent déjà, comment se fait-il que vous ne vous soyez pas déjà jetés dessus ?

Dernier point qui réjouira les nostalgiques, Laffont s'est fendu d'une couverture argentée pareille à celles en vogue au début de la collection.

Benoit Furet

partager sur facebook :