La chambre d'ambre

Jérôme BUCY

Belfond, 2008
19 euros



Où nous faisons la connaissance de Ludovic Lardennois, ancien flic, nouveau privé appelé à l'aide par une psy polonaise (en Pologne donc !) afin de fouiller le lourd passé de Lorelei, une jeune patiente sérieusement allumée s'auto-accusant de crimes affreux qu'elle ne peut avoir commis puisque bouclée à l'HP ! Izabela la jolie psy pense qu'en demêlant les fils du lourd passé de Lorelei elle pourra la guérir de ses tourments et quoi de mieux pour cela que notre Ludo, lui-même trimballant un lourd passé !
Où l'on s'aperçoit que nôtre Ludo s'intéresse moyen à la psyché de notre jeune allumée mais beaucoup plus aux travaux de son papa , mort dans de douteuses circonstances et carrément plus aux doux yeux bleus de sa psy. Il se lance donc à la recherche des papiers du papa qui permettent peut-être de retrouver la chambre d'ambre de Catherine II de Russie spoliée par ces salopiots de nazis, mais également l'ambre de la mythique Atlantide qui en était bourrée si tant est qu'elle ait existé. Las, des crimes affreux parsèmeront sa recherche.
Bon ça a l'air comme ça mais on est loin d'Indiana Jones. Le livre est un peu plombé par son atmosphère glauque et ses longues descriptions de pièces en carrelage blanc post soviétique, notre héros a le charisme d'un bidet, à tel point que son enflammement amoureux pour Izabela nous laisse un peu perplexe ! Mais bon je me suis finalement laissée entraîner par le côté chasse au trésor de l'affaire et une fin roublarde en diable ! Allez, 14 sur 20 donc et je lirai avec plaisir les nouvelles aventures de Ludo à la recherche de la chambre en Vénilia de ma grand-mère , même que s'il ne la retrouve pas ben, comment dire, c'est pas grave !

Gaëlle

partager sur facebook :