Construire un feu

Christophe CHABOUTÉ

Vents d'Ouest, 2007
Collection Equinoxe. 63 pages. 13 euros



L'histoire est celle d'un homme, en 1896, attiré par la fièvre de l'or, au Yukon, dans le grand Nord canadien. Son objectif est de rejoindre d'autres chercheurs d'or à travers une piste enneigée. On assiste donc aux difficultés de cet homme face au froid.

Un scénario très simple, inspiré d'une nouvelle de Jack London : l'homme face au froid. L'ennemi, c'est le froid qui se glisse partout. A -45°C, les crachats gèlent avant d'arriver à terre, tout contact avec l'eau se traduit à coup sûr, par un pied gelé et sortir une main des moufles est certainement faire prendre un immense risque à ses doigts. Le nombre de personnages est limité : l'homme et son chien. Mais le personnage principal est bien évidemment le froid. Omniprésent, menaçant et finalement vainqueur de cette confrontation.

J'aime bien cette histoire. On y sent l'évolution de la psychologie de l'homme qui démarre l'aventure très sûr de lui, qui emprunte la piste la plus longue pour vérifier les possibilités de se fournir en bois. Et puis progressivement, son assurance s'effrite puis s'effondre. Le froid gagne et l'on voit la tête de l'homme changer. Se rassurer devant les allumettes et le feu qui le sauve, puis être terrorisé par les mêmes allumettes que la neige rend inutilisables. Voilà une scène d'angoisse où l'on sent la douleur se saisir des doigts de l'homme.

Une BD dépouillée donc, d'un homme livré à lui même face à un ennemi implacable. Un bon album.

Marc Suquet

partager sur facebook :