Le chemin des larmes

Pierre SAVISTE

Mnémos, 2003
Coll. Icares. 20,50 euros



Jadis, les dieux ont décidé de quitter le monde. D'anciens textes affirment que négligés par les hommes ils se sont endormis en des endroits effacés de la mémoire de ces êtres ingrats. Et puis un vieil homme nommé Ghern Arg, a prédit qu'ils s'éveilleront un jour pour réclamer et reprendre la place qui est la leur et que leur ont soufflée les Avatars, sortes d'anges usurpateurs créés par les dieux eux-mêmes et vénérés comme de véritables dieux par les humains... Pourchassés par les Avatars et leurs disciples, les envoyés du dieu Chimar poursuivent leur quête périlleuse. Pour l'heure, on les retrouve sur l'île de Ker Moer. De longues recherches menées dans de très anciens grimoires, ont en effet révélé à nos amis humains et El'ms l'existence de la maudite Kob'Surn, une antique cité El'me détruite par les armées Daïks. C'est donc vers le Nord, qu'ils font route désormais, en direction tout d'abord du port de Matham. Menés par Soryane, la vieille El'me aux pouvoirs étonnants, et guidés sur les routes marchandes par Makeln, un commerçant de Bjorarn, capitale de l'Empire, ils espèrent découvrir les ruines de la cité et y trouver la clé qui permettra à Chimar et aux autres dieux encore endormis de revenir sur Varg Horn. A Matham, ils prennent la mer, cap à l'Ouest, vers l'île de Rangoune. Mais la route est semée d'embûches et le but premier de la quête difficile à atteindre. Albérion, le scribe mi-humain mi-El'm, capable de traduire les énigmes, sera le guide qui montrera le chemin des Larmes. On attente à sa vie et ses amis doivent le protéger. Or Kaldor, l'Avatar les pourchasse et les traque inlassablement. D'autre part, dans la cité en ruines Soryane, Albérion, Drar Haal et Arayel, sont attaqués par des hyalins, monstres carnassiers. Aneldhar de Bois d'Argent, un Sylphar leur prête secours. Dans le temple de Chimar, ils retrouvent Agann le zélote, dame Yvanès et la petite Verganise... De son côté, chez les Bohames, peuple nomade vivant dans des roulottes, Briak, l'enfant humain un temps recueilli par Arayel et qu'accompagne toujours la félande L'arme de Lune Levante, rencontre l'Erkha Ovin, mi-Humain mi-Dronin. Rejoints par Year Ako le Bohame, ils font route au Sud, vers la montagne de Dhar'l Horg, terre des Dronins... Le chevalier Garvenar quant à lui poursuit sa descente aux enfers et recherche le Vreen Loch...

Le troisième et avant-dernier tome de cette série ne déçoit nullement. Toujours agréablement rythmée, riche en action et en personnages et parfaitement maîtrisée, l'aventure imaginée par Pierre Saviste demeure aussi tendue, palpitante et passionnante à souhait. Les héros et les personnages secondaires (du côté des Dieux bien sûr mais également du côté des Avatars, rien n'est vraiment tout bon ou tout mauvais) ont des défauts et des qualités. Tous sont vivants et attachants, complexes et cohérents, jamais manichéens, et tous ont un destin à accomplir si bien qu'en fonction du rôle qu'il se doit de jouer, un personnage qu'on croyait secondaire devient d'un seul coup un personnage principal, et inversement, sans que cela pose le moindre problème. Et que dire des Dieux et de ceux qui ont usurpé leur place dans le coeur des Hommes ?... Cette quête pousse les différents protagonistes sur des routes plus ou moins bien balisées. Ils voyagent beaucoup, et nous aussi dans leur sillage traversons des paysages et des cités d'une grande diversité et admirablement décrits. Enfin, cerise sur le gâteau, l'auteur sait parfaitement entretenir le suspense et ne dévoile qu'avec une parcimonie dosée avec un art consommé le mystère qui nimbe encore cette aventure pour le moins tourmentée.

Une excellente série dont on attend maintenant la suite et fin avec une impatience toute légitime. Un vrai bonheur de lecture !

Troisième tome d' "Ombramère", série en cours de publication et prévue en quatre volumes. Précédé par : "Les héritiers de Ghern Arg" et "La marque des Primans".

MGRB

partager sur facebook :