Drive

James SALLIS

Rivages, 2006
coll. Rivages noir, 6,95 euros



"... Sacré pays, avait dit Nino. Mouais, sacré pays. Tout est possible, absolument tout... Même si, avait ajouté Nino - ils étaient alors en Arizona -, on a l'impression que Dieu s'est accroupi ici pour péter un coup et qu'il a craqué une allumette juste après "... (p. 140)

Un bonheur n'arrivant jamais seul, pour notre 29e " soirée chroniques "* ce n'est pas un, mais deux Sallis que nous avions à chroniquer... Le plus difficile : ne pas se répéter car Drive, bien que différent de Bois mort, est également un très grand Sallis.

Drive, c'est l'histoire d'un homme que tout le monde appelle Le Chauffeur. " Il conduit le jour en tant que cascadeur pour le cinéma, et la nuit pour les truands ". Il va participer à un hold-up sanglant, un hold-up qui tourne mal. (" Il faut toujours qu'un hold-up foire pour qu'il se passe quelque chose ! ...)

" Trahison et compagnie ! ... "

Dès lors, Le Chauffeur n'aura de cesse que de se venger...

Drive, dédié à Ed McBain, Richard Stark et Lawrence Block (trois maîtres) est un roman court, sec, nerveux qui se veut un hommage au roman noir, aux hardboiled et autres pulps d'un âge d'or révolu. Avec sa construction habile, rapide, qui donne quelque peu le tournis, ses flash-backs, ses dialogues percutants, Drive fait penser à un (bon) scénario de film noir. Un film tel que Asphalt Jungle, par exemple... Le roman dont le succès colossal surprend, paraît-il, son auteur devrait faire prochainement l'objet d'un film. Personnages attachants, humour, poésie, violence, il y a tout cela dans Drive, exercice de style éblouissant. Pari réussi pour James Sallis qui confirme, une fois de plus, avec cette perle noire, son immense talent.

Du très grand art ou comme disent les Américains : " a tour de force ! "

* 29 " soirées chroniques ". En comptant un minimum de 20 livres chroniqués par soirée (on est souvent plus près de 25, parfois davantage...), nous avons chroniqué au moins 580 ouvrages ! Pas si mal, non ?

Roque Le Gall

partager sur facebook :