Le fils du marchand

Chongrui NIE

Xiao Pan & BD Dingue, 2006
88 pages, 14,50 euros



Premier album pour Nie Chongrui, dessinateur chinois. Cette adaptation d'un conte de la fin du 17ème siècle, est intéressante, car elle nous fait découvrir, ou RE-découvrir certains aspects de la tradition chinoise. Au niveau graphique, je dois reconnaître que j'accroche moins : ces couleurs franches, sans nuance, très vives, donnent à l'ensemble un esprit " coloriage ", plus proche du dessin animé " manga " que du conte traditionnel et surtout pas du conte asiatique. Du coup, même dans son infinie sagesse petit Kou n'est pas crédible.

Annecat

partager sur facebook :