Le Secret du chant des baleines

Christopher MOORE

Gallimard, 2006
coll. Série Noire, 414 pages, 21,00 euros



Nathan Quinn est un biologiste marin bien connu. Il travaille avec son équipe à Hawaï sur le chant des baleines. Le fonctionnement de son équipe est assuré par une vieille milliardaire qui prétend avoir entendu les baleines lui parler. Lors d'une sortie en mer, son bateau est retourné par une baleine qui l'avale. C'est le début du Secret du chant des baleines et que l'on ne saurait révéler ici sans déflorer le mystère...

Ca commence très classique et sympa mais sans plus : la vie quotidienne d'une équipe de recherche en océanographie. On se dit qu'il n'y a pas grand mystère mais on est quand même troublé par quelques détails, dont la vieille milliardaire qui entend parler les baleines, mais elle doit être un peu cinglée, ou encore Amy qui localise les baleines en mettant sa tête sous l'eau, mais elle peut être douée d'une audition très musclée. Et puis tout se déclenche à la fin du premier tiers par des faits et un monde que l'on a du mal à imaginer. C'est total louf, mais c'est prenant, plein d'imagination, drôle et passionnant. On y croise des personnages attachants comme Nath Quinn mais aussi fantastiques comme les baleineux à l'organe proéminent et assez baladeur !
Un bon roman qui bouscule toute rationalité scientifique dans laquelle il semblait nous emmener au début. Prenant et drôle !

Marc Suquet

partager sur facebook :