Incognito, T. 1 : Victimes parfaites

Grégory MARDON

Dupuis, 2005
coll. Expresso, 9,50 euros



Jean-Pierre passe tout à fait inaperçu. Personne ne s'intéresse à lui. A l'occasion d'une chute, il rencontre Bérénice. Kiné de son état, celle-ci lui donne les séances de massage nécessaires à sa rééducation après son accident. A la dernière séance, Jean-Pierre invite Bérénice à dîner. Elle l'attire chez elle où vit son frère paralysé des jambes. Le frère est un pervers odieux qui aimerait bien mater sa soeoeur faire l'amour avec un homme.
Une assez bonne bande dessinée. Pas mal de psychologie dans les personnages, avec Jean-Pierre qui a l'impression de ne toucher personne au début de l'histoire. Avec aussi le frère qui est vraiment infâme : il fait planer une vraie ambiance de terreur vis-à-vis de sa soeoeur, faite de menaces, de gentillesse et de tentatives de suicide qui n'aboutissent pas. L'histoire est assez prenante car elle commence comme quelque chose de banal que l'on a tous ressenti : le fait d'avoir l'impression d'être invisible aux yeux des autres. Et puis l'histoire s'emballe avec l'arrivée de la soeoeur et du frère et le piège dans lequel ils mènent Jean-Pierre. Le dessin est assez noir avec beaucoup de surfaces grisées en arrière-plan qui rendent l'ambiance lourde et parfois glauque. Un bon album.

Marc Suquet

partager sur facebook :