Miss Pas Touche (T. 1 — La Vierge du bordel)

HUBERT, KERASCOET

Dargaud, 2006
Collection Poisson Pilote



Agathe et Eugénie sont de bal dans une guinguette. Au retour, elles sont attaquées par un homme étrange qui vole le sac de la deuxième. Agathe est femme de ménage avec sa soeoeur Blanche. La nuit, elles dorment dans la même chambre et assistent à travers un trou dans la cloison, à un meurtre dans la maison voisine. Agathe est elle aussi supprimée par le même tueur. Blanche, persuadée que les deux tueurs n'en font qu'un seul, retrouve sa trace dans un bordel chic parisien, le Pompadour. Seule solution pour Blanche afin de retrouver l'assassin de sa soeur, devenir prostituée dans le bordel pour mieux connaître les clients.

Voilà un bon album. D'abord par la peinture des milieux. On passe d'un milieu bourgeois très rangé à un bordel, bourgeois aussi mais d'un genre très différent. Les personnages aussi sont intéressants : les deux soeoeurs et leur aspect très provincial et notamment Blanche au début très prude et que le bordel va révéler dans sa condition de " spéciale " — une vraie dominatrice qui fouette jusqu'au sang ! Les autres filles du bordel sont des persos bien trempés : depuis la simili ingénue, Annette, qui sort de ses passes en sang, qui se mortifie en passant la serpillière dans l'église voisine jusqu'à Joséphine, une femme en pièces détachées comme elle aime à se définir, et dont l'ambiguïté du sexe attire les clients de fort loin. Il y a aussi les relations entre les personnages : depuis l'histoire d'amitié entre les deux copines qui vont au bal ensemble, jusqu'aux relations de jalousie décrites entre les filles du Pompadour.
Le dessin est agréable et coloré. Il donne un aspect parfois un peu naïf aux personnages mais qui est bien vite oublié par la dureté des conditions de vie du bordel ou le tragique des assassinats
Un bon album qui mélange peinture de moeurs et ambiance policière.

Marc Suquet

partager sur facebook :