Scream test

Grégoire HERVIER

Au Diable Vauvert, 2006



L'auteur, Grégoire Hervier, introduit son livre par une citation de l'inventeur de la télé-réalité John De Mol (à qui l'on doit Big Brother et fondateur des productions Endemol) : " Si je propose un jeu consistant à faire monter dix personnes dans un avion en perdition équipé de neuf parachutes, je sais que je trouverai des candidats... "
Nous sommes à Los Angeles. Sept jeunes ont disparus. Leur point commun : ils participaient tous à un casting pour une émission de télé-réalité de la chaîne CBS : The Good One. En fait, ils ont été enlevés pour participer à une autre émission diffusée sur Internet : The Last One. Parmi ces candidats enfermés dans un appartement pour une " loft story " un peu spéciale (mais ça, bien sûr, ils ne le savent pas), deux d'entre eux sont nominés chaque jour, et les internautes doivent voter pour sauver leur favori. Celui qui a perdu est tout simplement éliminé en direct par une balle dans la tête.
Le lieutenant Clara Redfield est chargée de l'enquête, et bientôt cette émission aura bien plus de succès que la première, toutes les chaînes de télé couvrant l'évènement, allant même jusqu'à faire participer les familles des futures victimes et faisant ainsi exploser l'audimat. Le FBI s'en mêle, les criminels étant des as de l'informatique et ne laissant aucune trace derrière eux après chaque émission.
En résumé : un loft, 7 candidats et 6 balles dans la tête.
L'auteur dresse dans ce livre un portrait au vitriol de la télé-réalité. La tension monte tout au long du récit qui est très vif : découpé en jours, eux même découpés en chapitres très courts. Le lecteur se laisse facilement entraîner dans cette histoire qui montre les dérives des émissions de télé-réalité et du voyeurisme qui en découle.

Christiane Cariou

partager sur facebook :