L'histoire d'Alban Méric (Quintett, T. 2)

GILLON, Frank GIROUD

Dupuis, 2005
coll. Empreinte(s)



Deux mystérieux personnages feuillettent les livres d'une bibliothèque en évoquant leurs auteurs. Quatre personnes dont les destins se sont entrecroisés en 1916 alors qu'ils participaient à un " quintett " (à mi-chemin entre le " quintet " jazz et le " quintette " classique, apprend-on plus tard) censé " remonter le moral " des troupes postées dans la zone neutre de Macédoine. Ceux qui nous concernent dans ces deux premiers tomes d'une série qui en comptera cinq sont Dora Mars, chanteuse ambitieuse et quelque peu midinette, et Alban Méric, archéologue érudit amoureux d'un petit pâtre grec. Rien ne lie à première vue ces deux personnages. Et pourtant...

Sur une idée qui rappelle l'expérience menée au cinéma par Lucas Belvaux dans sa trilogie (Un couple épatant, Cavale, Après la vie), Frank Giroud s'attaque à une série prévue pour ne pas dépasser cinq tomes, ce dont lui sauront gré les lecteurs dont ni le portefeuille, ni la patience n'est extensible à l'envi. Seul inconvénient de la formule : il faudra attendre le cinquième tome pour juger de l'ensemble de la série, l'intérêt de chaque histoire résidant en ses connexions avec les autres, même si chacune peut être lue indépendamment des autres, les événements liés à chaque personnage trouvant leur conclusion à la fin de chaque album. Ce que l'on peut dire en tout cas à la lecture de ces deux premiers épisodes, c'est que tout cela est extrêmement prometteur ! Les aventures (plutôt sentimentales, il faut le dire) de Dora Mars et Alban Méric sont aussi passionnantes l'une que l'autre et laissent entrevoir une intrigue plus large que l'on découvrira au fur et à mesure. Enfin, l'idée d'avoir fait appel à des dessinateurs différents pour illustrer les points de vue contrastés des protagonistes sur la même période est excellente. A ce petit jeu, Bonin et Gillon s'en sortent tous les deux aussi bien et l'on attend avec impatience de découvrir le travail des suivants.

Mikael Cabon

partager sur facebook :