L'odyssée des sirènes

Laurent GENEFORT

Degliame, 2004
Septième aventure d'Alaet
Coll. Le Cadran Bleu



Alors qu'il fait route vers Irm, Alaet, jeune aventurier originaire de Karnab, capitale de Wethrïn sise sur l'unique continent du monde, arrive à Jinjamandou, cité côtière qui tente de faire connaître ses attraits touristiques. Dans une taverne, lui qui a laissé croire à qui voulait l'entendre qu'il était issu d'une riche famille, est à tort accusé de vol, condamné à une très forte amende et, en attendant le versement de cette somme, se retrouve emprisonné sur un vieux navire-prison, le Néréis. Si nul ne verse les 500 dunars qu'on lui réclame, il ne sortira plus de sa geôle. Or, faut-il le rappeler, Alaet est orphelin ! Il n'a jamais connu ses parents et vit seul au monde. En fait, comme du reste presque tous les autres prisonniers du Néréis, il s'est tout bonnement fait piéger... A bord du bagne flottant, impossible de s'évader. Il faut faire son trou et survivre comme on peut. D'autre part, les prisonniers, divisés en deux clans, cohabitent très difficilement, et les rixes sont nombreuses. Dame Urwadu, la reine des sirènes, leur propose un marché : elle peut les aider à fuir et donc à regagner leur liberté s'ils l'emmènent trouver Tersikore, la déesse des sirènes, exilée au Bord du Monde, aux confins de l'Océan Unique. Et cela de toute urgence car la survie des sirènes est menacée. Seule Tersikore peut leur donner la clé qui leur permettra de continuer à se reproduire. L'espoir renaît. Avec l'aide d'Urwadu, les prisonniers s'échappent mais vont devoir affronter de redoutables périls. Parviendront-ils à rejoindre le Bord du Monde ?...

Voilà une nouvelle aventure du jeune Alaet de Karnab, héros récurrent d'une série de fantasy que Laurent Genefort destine à la jeunesse. Pour ne pas déroger à la règle, le présent roman, échevelé et riche en péripéties, se lit d'une seule traite, et n'a pas d'autre ambition que de détendre et distraire le jeune public, de lui faire passer un agréable moment de lecture. Il y parvient sans peine, se paie même le luxe d'ouvrir la réflexion sur le fonctionnement des sociétés et sur la nature des dieux. Joli programme ! Dans "L'odyssée des sirènes", roman d'aventures maritimes, l'auteur rend hommage à Homère dont il revisite à sa manière le bestiaire imaginaire, et il propose une aventure rythmée, mouvementée, riche en surprises, en dangers et en péripéties de toutes sortes. Il sera question de légendes, de croyances et autres superstitions, de créatures mythiques et de monstres, mais aussi de combats de pirates. Les personnages, sympathiques et attachants, vont affronter de multiples épreuves, mais seront à chaque fois sauvés par l'ingéniosité et les stratagèmes du jeune héros, Alaet, qui ne manque pas de ressources. Ils rencontreront les sirènes, des trolques à la peau écailleuse, les terribles créatures des Noires profondeurs, découvriront un anneau bouillant, seront poursuivis par des corsaires sanguinaires, croiseront des lutins de feu, essuieront de terribles tempêtes... Tout cela est élégamment amené, agréablement écrit, ponctué d'un humour délicieux.

Un plaisir de lecture à consommer sans modération.

MGRB

partager sur facebook :