J'ai tué François-Ferdinand, archiduc d'Autriche

HELORET, Michaël LE GALLI

Vents d'Ouest, 2015



Si le premier album de cette collection sur les assassinats qui ont fait l'histoire, J'ai tué Abel, est une vraie réussite, il n'en est pas de même pour celui évoquant le meurtre de François-Ferdinand. En effet, l'histoire des assassins de l'archiduc n'est guère passionnante. On en retirera leur jeunesse et leur inexpérience, mais 56 pages dédiées à cette histoire, c'est un brin long !

Lorsque l'on aura ajouté que le contexte historique est exposé de façon plutôt confuse, je crains que cet album ne rate son but, celui d'éclairer l'histoire. Et pourtant, le dessin d'Héloret est plutôt agréable, même si l'on peut souhaiter un peu plus de détails dans les visages.

Marc Suquet

partager sur facebook :