Ici repose un homme

Jason AARON, Jason LATOUR

Urban Comics, 2015
Southern Bastards, T. 1, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Benjamin Rivière



Earl Tubb n'a qu'une envie : vider vite fait la maison du tonton Buhl qui vient de rentrer en maison de retraite et se casser. Parce que retourner, quarante années après, dans la ville de son enfance, Craw County, c'est pas son kif. Mais bon, ses côtes de porc juste dégustées, v'la t'y pas qu'il balance quelques coups de poing dans la rue pour défendre un ancien pote avec lequel il n'est plus pote du tout. C'est raté, le séjour d'Earl sera plus long que prévu.

Première image, celle d'un chien qui pose sa pêche en bord de route devant des pancartes des églises de bonne volonté, baptiste ou du Christ de New Antioch : franchement, on dirait le Sud ! La terre où les boeufs sont légion, aptes à tabasser des joueurs dans une mêlée de foot américain, capables de fracasser la gueule d'un ado à coups de batte. C'est lourd, le Sud. Non seulement côté boeufs, mais aussi côté monsieur tout le monde, qui regarde cette violence sans décroiser les bras.

Des flash-back en couleur rouge uniforme, décrivent le passé d'Earl à Craw County. Le dessin est assez dur, sec et sans fioritures, un style proche des gars du Sud. En fin d'album, une galerie de couvertures et une recette des "fried apple pies", un gâteau que les convives du restau on l'air d'apprécier.

Un petit 10 euros bien raisonnable pour cet album intéressant. On attend la suite, d'autant que la conclusion de l'album introduit un nouveau perso.

Marc Suquet

partager sur facebook :