Le jardin des simples

Jean FAILLER

Palémon, 2003
Tomes 1 et 2 de l"aventure : "Les passagers du Sirocco"



Les héros de cette histoire, deux jeunes garçons de douze ans, Jean-Pierre Le Fur - Filosec - et Benoît Biscot - Biscoto - amis inséparables et turbulents, réputés spécialistes en coups tordus, habitent à Port-Manech', petit port finistérien. A l'approche de vacances de Pâques, leurs parents décident de les confier, le temps d'un stage dans son domaine agricole spécialisé dans la culture biologique, à un riche homme d'affaires, Monsieur de Saint-Omer, colosse tonitruant qui se déplace en 4X4, vêtu d'un long pardessus noir et coiffé d'un feutre orné d'une plume de faisan. Les voilà donc partis pour cette exploitation du Maine-et-Loire, le domaine de Bellefontaine doté d'un magnifique château, où, leur a-t-on assuré, viennent séjourner de nombreux jeunes gens originaires de tous les pays ! Ainsi, pendant leurs vacances, tous ont le loisir et la chance d'apprendre tout un tas de choses en donnant un petit coup de main aux travaux de la ferme. Joli programme ! Mais quelle n'est pas la surprise - et la déception ! - de nos deux amis lorsqu'ils découvrent que les jeunes Nord Coréens qu'ils rencontrent sur place ont été enlevés et qu'ils sont traités comme des esclaves. Filosec et Biscoto vont-ils devoir partager le triste sort des jeunes travailleurs clandestins ? Ou bien parviendront-ils à fausser compagnie à Monsieur de Saint-Omer et à ses sbires asiatiques, la sinistre Madame Zhou et le terrible Bao Zheng, qui ont pour mission de ne laisser échapper personne...

Après "Les Naufrages de l'Ile sans Nom" où ils étaient confrontés au trafic d'armes et "Le Manoir des Hommes Perdus" où il était question du trafic d'oeoeuvres d'art, "Les Passagers du Sirocco", troisième aventure de Filosec et Biscoto, amène les deux amis à vivre une nouvelle aventure, toujours pleine d'action et de suspense et toujours aussi riche en rebondissements - cette fois hors de la Bretagne ! -, et dans laquelle ils vont découvrir un nouveau scandale de notre monde moderne : le travail des enfants. Bien écrits, dans un style fluide et alerte et un vocabulaire très actuel, les chapitres courts se dévorent à toute allure. Pas de temps morts. Situations cocasses et dramatiques se succèdent si bien qu'on passe très facilement du rire au frisson. Les deux jeunes héros sont sympathiques, facétieux et attachants, certainement plus Filosec, le narrateur, auquel le jeune lecteur pourra s'identifier sans peine, que son faire-valoir Biscoto, qui bien que doué au jeu d'échecs n'en est pas moins gros et sujet au vertige. Peut-être pourrait-on reprocher l'image un peu balourde et caricaturale donnée aux représentants de l'ordre : ces "flics" à qui il suffit d'entendre la parole d'un adulte avant qu'on en termine avec les questions à se poser, qui n'accordent aucune valeur à la parole d'un enfant, font figure d'idiots patentés qu'il ne faut surtout pas aller trouver à moins de souhaiter se retrouver dans la mouise !

Une aventure sympathique et distrayante qui traite d'un sujet grave et actuel et qui pourra redonner le goût de lire aux moins bons lecteurs.

MGRB

partager sur facebook :