Les Terres interdites

Jean-Sébastien GUILLERMOU

Bragelonne, 2015
Les Pirates de l'Escroc-Griffe, T. 1



Quand Caboche décide de s'enrôler sur L'Escroc-Griffe, il ne découvre qu'un équipage de bras cassés : un maître d'équipage narcoleptique, un cuistot hypocondriaque, un obus humain schizophrénique... commandé par le capitaine Bretelle (L'Homme-Qui-N'a-Jamais-Réussi-Un-Abordage). Pourtant, au-delà des apparences, Caboche va y trouver une famille. C'est cet ensemble hétéroclite de personnalités qui va devoir se serrer les coudes pour trouver le trésor, mais il faudra commencer par naviguer dans les terres interdites !

Avec ce croisement des genres de la fantasy et de la piraterie saupoudré d'un peu de technologie à vapeur, Jean-Sébastien Guillermou peut se targuer d'avoir créé un monde à part. Dans le domaine de l'imaginaire, il y a peu d'univers maritimes. Son premier tome (eh oui, c'est une trilogie) navigue dans plusieurs ambiances : comique, action, etc. L'auteur est un véritable conteur-né et c'est un plaisir de le lire. On découvre des personnages complexes, humains et il ne faut surtout pas se fier aux apparences. Même le plus retors des ennemis pourra surprendre.

Premier roman de Jean-Sébastien Guillermou, Les Terres interdites a les défauts de ses qualités. L'univers est foisonnant de personnages, d'intrigues, de situations rocambolesques, mais l'ensemble manque de liant. Certaines intrigues tombent à plat, des personnages semblent faire de la figuration, etc. Loin d'être mauvais, ce pavé aurait mérité de paraître en épisodes. Les différentes intrigues seraient mieux mises en valeurs et les défauts, dissimulés.

Un premier tome qui, sans être désagréable, pâtit de quelques erreurs de jeunesse. Le lecteur n'a toutefois pas à craindre de commencer l'aventure. L'équipage de L'Escroc-Griffe est hétéroclite, les régions traversées sont exotiques et l'on aimerait croiser le fer avec les adversaires. Comme dirait ce cher Billy Bones : "Nous étions quinze sur le coffre à l'homme mort. Yo ho ho ! et une bouteille de rhum ! La boisson et le diable ont emporté les autres. Yo ho ho ! et une bouteille de rhum !"

Temps de livres

partager sur facebook :