Les Initiés

Thomas BRONNEC

Gallimard, 2015



"J'ai une armée avec moi. Si je veux, je les fais attaquer tous en même temps et adieu Colson. Mais si je chute, tout le monde chute avec moi..." (Antoine Fertel, p. 86)

A trente-six ans seulement, Christophe Demory est devenu directeur de cabinet de la très populaire ministre des Finances, Isabelle Colson, femme de gauche nommée à ce poste en raison de sa popularité par le nouveau président socialiste. Demory, "homme de l'ombre", cherche a s'étourdir dans le travail pour oublier le suicide inexpliqué de sa compagne, Nathalie Renaudier, brillante inspectrice des Finances, survenu il y a bientôt quatre ans. Et du travail, il n'en manque pas ! En effet, une nouvelle crise financière qui n'est pas sans rappeler celle de 2008 est sur le point d'éclater. Le Crédit parisien, la plus grande banque française, dirigée par Antoine Fertel, homme brillant, cynique et manipulateur, est au bord de la faillite. Ce dernier sollicite l'aide de l'Etat mais l'intransigeante Isabelle Colson s'oppose à ce que Bercy mette sur pied un plan similaire à celui de 2008, lors de la crise des subprimes. Demory est chargé de faire le go-between entre la ministre et le directeur du trésor, Daniel Caradet, lié de longue date à Antoine Fertel. Un directeur désireux de "sauver le Crédit parisien et sauver sa peau par la même occasion..." C'est alors qu'un nouveau suicide tout aussi inexpliqué va perturber Christophe Demory - et pas lui seulement - et le replonger dans un passé douloureux. Le suicide de Stéphanie Sacco, retrouvée morte dans la cour de l'hôtel des ministres à Bercy. Cette ex-inspectrice des Finances, collègue et amie de Nathalie Renaudier, était portée disparue depuis plus de trois ans. Toutes deux avaient naguère été chargées de rédiger un rapport sur le plan de sauvetage des banques françaises en 2008 - plan dont avait principalement bénéficié le Crédit parisien. Elles avaient été placardisées pour avoir rendu un rapport jugé trop critique et peu complaisant... Alors, que penser ? Stéphanie Sacco a-t-elle voulu faire passer un message ? Et à qui ? Christophe Demory va s'efforcer de comprendre...

"Il fallait se préparer à voir tanguer le navire." (p. 44)

Les Initiés est un polar financier. En ce qui me concerne, ce n'est pas le genre que je préfère... Oui, mais voilà, ce polar financier est écrit par un expert, Thomas Bronnec, qui avec son ami Laurent Fargues avait publié en 2011, Bercy au coeur du pouvoir. Une enquête fouillée, rigoureuse, passionnante. "Une enquête aux allures de roman", était-il écrit dans "Le Monde". Il ne restait donc plus qu'à écrire le roman. Comme Thomas Bronnec avait amassé "un matériau brut d'une incroyable richesse", il ne lui restait plus qu'à imaginer une intrigue... et côté intrigue, il s'en est plutôt bien sorti ! Intrigue solide, bien menée... personnages bien campés. "Mes préférés" ? La ministre Isabelle Colson et le banquier Antoine Fertel.

L'auteur précise : "Ce roman est une oeuvre de fiction. Les personnages ne sont que des constructions intellectuelles..." Il ajoute : " Le contexte politique et économique qui sert de trame à l'histoire ne doit en revanche rien au hasard..." Il a également déclaré avoir écrit "un roman du réel..." "pas un roman politique, ni roman à thèse". Il ne prend pas parti. Il se veut neutre, observateur et non juge. Au lecteur de se faire sa propre opinion, lecteur qu'il entraîne dans un univers très particulier où corruption, lobbying, jeux de pouvoir... sont monnaie courante. Il lui fait découvrir le cercle fermé des élites, des décideurs, leurs codes. Il lui fait découvrir dans ce très bon roman, bien noir, la caste des initiés ! Force est de reconnaître qu'ils n'en sortent pas grandis !

Une dernière remarque : ce n'est pas rien pour un romancier "quasi-neuf"* d'être publié dans la mythique Série Noire de Gallimard qui fête en 2015 son 70e anniversaire.

* Je vous conseille la lecture de La Fille du Hanh Hoa, collection Rivages/Noir, 2012.

Roque Le Gall

partager sur facebook :