La Nouvelle Encyclopédie de Masse, T. 2

MASSE

Glénat, 2015



Ooouh, j'ai du mal avec cet album : le dessin est noir, hachuré de noir, toujours noir et très touffu. Si bien que les cases donnent une impression de monotonie, sans plans successifs dont je me suis rapidement lassé. Comme l'album compte 300 pages, la lecture fut marathonienne !

J'avais aimé le côté érudit des Deux du balcon, dont l'ensemble un peu austère était merveilleusement servi par deux compères à la complicité sympathique. Dans ce nouvel album, l'aspect ardu m'a étouffé : tant pour le dessin que pour l'aspect encyclopédique du volume. On sort de certains chapitres en se demandant ce que l'auteur a voulu illustrer. Peut être faut-il encore plus s'y investir que je ne l'ai fait ? Ou encore, l'absurde qui est fréquemment la muse de l'auteur, n'est-elle pas la mienne ?

Bref, impossible d'y rentrer pour moi ! Amateurs de BD au look attirant ou encore d'émotion immédiate, s'abstenir !

Marc Suquet

partager sur facebook :