Omaha Beach, 6 juin 1944

Dominique BERTAIL, Jean-David MORVAN

Dupuis, 2014



Robert Capa est le seul photo-reporter à avoir participé au débarquement en Normandie. Pour ceux qui ont vu Il faut sauver le soldat Ryan, la scène du début du film, reconstituant l'enfer d'Omaha Beach, est prenante et d'une brutalité parfois crue. C'est dans la réalité de cette scène que débarque Robert Capa, le 6 juin 1944, à l'endroit où cinquante pour cent des pertes du D-Day sont enregistrées !

L'album propose une présentation complète du travail de Capa, avec les onze photos conservées du débarquement (la plupart sont perdues à cause d'une erreur technique lors du développement !), l'histoire du photographe et une BD retraçant la préparation et le déroulement de la journée du 6 juin pour le photographe. Des moments d'anthologie comme l'arrivée du photographe dans un pot partagé par ses potes, deux jours après le débarquement, et dédié à sa propre mort, rendue évidente par la découverte d'un cadavre sur la plage portant des appareils photo !

Dans cette dernière, des dessins intéressants de Dominique Bertail et notamment quelques planches de grandes dimensions montrant l'atmosphère d'enfer régnant sur la plage.

L'ensemble s'achève sur la dernière photo prise par Capa en Indochine, le jour même où il sauta sur une mine anti-personnel.

Un album très complet qui utilise avec bonheur ces différentes techniques pour présenter le travail du grand reporter.

Marc Suquet

partager sur facebook :