Moby Dick - livre premier

Christophe CHABOUTÉ

Vents d'Ouest, 2014



Chabouté, c'est toujours super : chez Mauvais Genres - Rade de Brest, nous avons eu la chance de lire quelques-uns de ses albums et c'est toujours le même dessin appliqué, noir, dur, parfois très dépouillé comme Construire un feu. Bref, moi, j'aime. Moby Dick est dans la même veine : l'album reflète parfaitement les terribles conditions de vie des baleiniers (fallait être gonflé pour partir trois années en mer, attaquer les énormes baleines à bord de petits bateaux à rames et, armé de lances, sauter sur le dos des géants pour les achever) mais aussi la folie du capitaine Achab, aveuglé par son obsession : tuer le cachalot blanc ! Bref, des conditions de vie plutôt durailles, résumées dans la devise d'Achab : "Que crève la baleine ou trépasse la baleinière !"

L'univers de la mer était abordé par l'auteur en 2009 avec Terre-Neuvas, un one shot fait de meurtres et de suspense en huis clos et traversé par des gueules, comme l'auteur a su également en créer dans Moby Dick. Chabouté réitère en décrivant la vie des baleiniers mais aussi les techniques de pêche et de transformation des baleines : on coupe, on chauffe et, dans une odeur horrible, tout est recueilli.

Moby Dick, c'est une vraie corrida maritime, faite d'un respect de l'animal mais aussi d'une vraie volonté de l'éliminer. Avec Chabouté, Melville s'est trouvé un illustrateur de choix !

Marc Suquet

partager sur facebook :