La Fantaisie des dieux : Rwanda 1994

HIPPOLYTE, Patrick de SAINT-EXUPERY

Les Arènes, 2014



Classe, notre tonton national lorsqu'il déclare à propos du génocide : "Dans ces pays-là, un génocide, ce n'est pas trop important" ! C'est sur cette superbe déclaration que s'ouvre le grand album d'Hippolyte et Patrick de Saint-Exupéry. Le scénariste raconte son déplacement au Rwanda en mai 1994, accompagné de trois autres journalistes. Le pays est tranquille, si ce n'est les cadavres qui flottent...

En 2013, l'auteur y retourne et recherche des témoignages : celui de Providence par exemple qui a vu les Hutus achever 4 300 hommes, femmes et enfants, réfugiés dans une église ! 8 000 assassinats perpétrés par jour entre avril et juillet 1994 : une productivité deux fois supérieure à celle des nazis à Treblinka ! Glaçant, l'instituteur qui avoue sans angoisse avoir éliminé des enfants : sur quatre-vingts enfants de sa classe, il n'en reste que vingt-cinq !

Le rôle ambigu de l'armée française n'est pas caché : les assassins sont ravis de l'arrivée des français. Quel choc lorsque les soldats comprennent que l'armée française à formé les assassins !

Une BD salutaire donc sur une zone dont l'ombre plane encore bien trop : en cent jours, plus de 800 000 tués, c'est le bilan de cet atroce génocide perpétré au Rwanda en 1994. Quel est exactement le rôle de la France dans cette horreur ?

Le dessin de l'album soutient parfaitement l'intensité du sujet. Saisissante, l'évolution de l'expression du capitaine de frégate Marin Gillier qui découvre dans une colline des trous pleins de cadavres. A lire absolument !

Marc Suquet

partager sur facebook :