Exodes

Jean-Marc LIGNY

L'Atalante, 2012



Exodes, c'est le croisement de six destins victimes d'une société bouffée par les effets du réchauffement climatique : l'histoire de Pradesh, le chercheur réfugié à l'abri de son dôme ; de Mercedes, qui part à la recherche du jardin d'Eden ; de Fernando, son fils, qui va rejoindre les Boutefeux, les destructeurs de la société ; de Paula, qui doit vendre son corps pour des médicaments devenus si rares ; de Mélanie, qui a créé une arche de Noé pour tous les animaux abandonnés ; ou encore celle d'Olaf, qui fuit les Lofoten sur son petit bateau de pêche.

Le monde décrit dans le roman de Jean-Marc Ligny n'est pas en forme : montée des eaux (suffisamment, quand même, pour que l'on puisse naviguer par dessus le Danemark !), OGM, hordes de pillards (Mangemorts et Boutefeux) terrorisant les voyageurs, recos ou réfugiés climatiques qui s'entassent par milliers dans les camps, méduses qui dissolvent les bateaux... Bref, un vrai bordel ! Et sans grand espoir, puisque le seul endroit qui paraisse tranquille et ordonné est en fait une véritable dictature.

Intéressant de voir que l'enclave vers laquelle chacun accourt pour se réfugier et échapper aux horribles conditions environnementales a pour nom Davos, le réseau de dirigeants mis en place pour conforter la mondialisation libérale ! Curieux aussi de voir comment l'Eglise peut réarranger un commandement : tu ne tueras point, oui mais ton prochain. Suffit donc de ne pas considérer l'autre comme son prochain pour se sentir autorisé à passer à l'action !

Le bouquin est franchement agréable à lire. On ne voit guère passer ses 538 pages, tant le destin des différents personnages est palpitant. Un tout petit bémol : on aurait aimé un peu plus de fond sur la déliquescence de ce monde. Quelles en sont les causes, les solutions, les espoirs ? Mais aussi un peu plus d'histoire décrivant les changements opérés dans la société à la suite de ces bouleversements... C'est quand même un bon bouquin dans lequel on s'immerge sans problème.

Marc Suquet

partager sur facebook :